Skip to content

Tarek Nassour

Témoignage

Après un bachelor en chimie appliquée à l’université de Damas et un bachelor en biochimie à l’université de Genève et grâce à la bourse de la Fondation Hubert Tuor, j’ai le support financier pour faire un master en biochimie à l’université de Genève afin de rentrer dans le domaine de la recherche scientifique et je suis très fier d’être un membre de la famille 242.

En savoir plus sur mon expérience :
Ces auditoires de l’Université qui s’ouvrent aux réfugiés

Scroll To Top